Pas de trêve ni de libération d'otages avant vendredi à Gaza


23 novembre 2023

L'entrée en vigueur d'un accord de trêve à Gaza entre Israël et le Hamas prévoyant la libération de 50 otages en échange de 150 prisonniers palestiniens n'interviendra pas avant vendredi, selon des responsables israéliens. En attendant, les combats se poursuivent.

Des médias avaient affirmé que la trêve entrerait en vigueur jeudi à 09h00 (heure en Suisse) et un responsable du Hamas avait dit s'attendre à "un premier échange de 10 otages contre 30 prisonniers dès jeudi". Mais jeudi en fin de soirée, le chef du conseil national de la sécurité israélien a déclaré que la libération des otages aux mains du Hamas n'interviendra "pas avant vendredi" et que les négociations "se poursuivent sans cesse".

Et il n'y aura "pas de pause" dans les combats jeudi, a indiqué dans la foulée un responsable israélien.

Le gouvernement israélien a dit avoir approuvé cet accord qui porte sur la libération d'au moins 50 otages, des femmes et des enfants, évoquant une "accalmie dans les combats" pendant quatre jours. Selon lui, 50 otages devraient être libérés en échange de 150 prisonniers palestiniens durant la trêve.