Le PS devant un choix délicat pour départager les candidates


25 novembre 2022

Le Conseil du PS entre ce vendredi dans la dernière ligne droite de la course au Conseil fédéral. Le "parlement" du parti doit dire qui il veut lancer pour succéder à Simonetta Sommaruga. Le dernier mot reviendra samedi au groupe parlementaire.

Trois candidates sont sur les rangs: la conseillère d'Etat bernoise et ancienne conseillère nationale Evi Allemann, la conseillère aux Etats jurassienne Elisabeth Baume-Schneider et la conseillère aux Etats bâloise Eva Herzog. Le PS les considère toutes les trois tout à fait aptes à briguer la fonction de conseillère fédérale.

Le Conseil du PS va les auditionner vendredi publiquement lors d'une séance extraordinaire à Berne. Il proposera ensuite une recommandation au groupe parlementaire, un choix qui pourrait s'avérer délicat.

Les parlementaires socialistes n'ont aucune obligation de suivre cet avis, a souligné Rebekka Wyler, co-secrétaire générale du parti. Il n'est du reste pas du tout sûr que le Conseil donne des noms pour un ticket à deux. Il pourrait se contenter de recommander les trois candidates.

Choix ouvert

L'option à trois a les faveurs de la cote, selon Mme Wyler. Car un ticket à deux pourrait mener à des conflits internes. Tout dépendra finalement de l'impression que les trois politiciennes laisseront au Conseil.

Le PS s'est décidé pour un ticket exclusivement féminin pour l'élection le 7 décembre. Il a écarté la semaine dernière la candidature de Daniel Jositsch (ZH) qui avait publiquement déclaré son intérêt.

La décision de présenter un ticket à deux plutôt qu'à trois a en revanche été prise sur un score plus serré de 26 voix contre 19. Les trois candidates ont participé cette semaine à quatre auditions publiques, dont une à Lausanne mardi soir.

Le Conseil du PS existe depuis cette année. Il se présente comme le "parlement du parti", puisqu'il se compose de la présidence, des représentants de tous les partis cantonaux et des dix plus grandes villes et des différentes sections particulières comme la Jeunesse socialiste. Sources: ATS/KEYSTONE