La CGN met en garde contre les comportements inconscients


09 juillet 2024

La CGN et les polices vaudoise et genevoise ont invité, mardi, baigneurs, plaisanciers et amateurs de sports nautiques à adopter un comportement responsable lorsqu'ils profitent des eaux du Léman. Les contrevenants aux règles seront sanctionnés.

La CGN et les polices vaudoise et genevoise rappellent que des incidents surviennent "en raison de la méconnaissance des règlements et parfois de l'inconscience" des gens. Plusieurs situations critiques sont constatées chaque année, relèvent-elles dans un communiqué.

La CGN souligne que ses navires effectuant des courses régulières sont prioritaires en raison de leur tonnage qui les rend difficiles à manoeuvrer. Un bateau "Belle Epoque", par exemple, a besoin de 350 mètres pour s'arrêter et il effectue un virage avec un diamètre de 500 mètres.

A proximité des débarcadères, ce sont les baigneurs qui causent des soucis aux capitaines des navires de la CGN. Ces derniers sont "fréquemment" confrontés à des nageurs qui s'approchent de leur bâtiment ou s'accrochent aux superstructures des roues à aubes, alors que le bateau avance encore.

La CGN et la police rappellent qu'il est interdit de nager à moins de cent mètres d'un débarcadère et que ce dernier n'est pas un plongeoir. Quant aux paddles et autres pédalos, ils ne doivent "en aucun cas" être sur la route d'un bateau de la CGN. Les roues à aubes créent des remous qui peuvent s'avérer très dangereux.